Ortie, ma bien aimée

La plus détestée de nos plantes sauvages est pourtant l’une des plus vertueuses ! Les sorcières l’appellent la plante de la force, tant la liste de ses vertus est longue : anti-inflammatoire, antirhumatismale, diurétique, tonique, reminéralisante, dépurative, hypotensive, antihistaminique, adaptogène, … Les graines sont considérées comme un super aliment car elles sont très riches en protéines (30%), en vitamines (A,C et E), en minéraux et en anti-oxydants. C’est un tonique recommandé en cas de fatigue, de convalescence, de stress, … Les graines sont particulièrement faciles à consommer, il suffit d’en mâcher une grosse pincée par jour, fraîches ou sèches, pour profiter des bienfaits de la plante. Sur internet, on les trouve à un prix prohibitif : entre 70 € et 8.000 € /kg !!! Je préfère les récolter moi-même !

Nous avons deux espèces d’Orties en Belgique : la petite Ortie (Urtica urens) et la grande Ortie (ou Ortie dioïque, Urtica dioïca). Ce sont les graines de l’Ortie dioïque que l’on consomme. Et comme son nom l’indique, il existe des pieds mâles et des pieds femelles.

Pieds femelles (à g) et pieds mâles (à dr)
Fleurs mâles
Fleurs femelles

Les pieds mâles sont reconnaissables à leurs fleurs en grappes pendantes, en regardant bien, on distingue 4 étamines. Les fleurs mâles produisent le pollen qui féconde les fleurs femelles regroupées en grappes pendantes.  Les graines se développent donc sur les pieds femelles uniquement. Elles sont mûres en ce moment, profitez-en !

Suivez cependant ces quelques recommandations : ne récoltez pas sur des plants soumis à la pollution (bordures de routes ou de champs), ne prenez que les quantités qui vous sont nécessaires et transportez votre récolte dans un sachet en papier, jamais en plastique car les végétaux y fermentent très vite.  Méfiez-vous des aiguilles qui protègent la base de la grappe; soit vous l’égrainez patiemment pour plus de sécurité (c’est plus facile lorsqu’elle est bien sèche mais les graines n’ont plus la même saveur), ou alors vous vous régalez des grappes fraiches 👌 en évitant la base, en les mâchant prudemment … et en acceptant de vous faire parfois piquer le bout de la langue 😜.

Vous pouvez aussi les ajouter lors de la cuisson de vos plats, leur goût discret ne modifiera pas vos préparations… sauf en qualité nutritive ! Bonne récolte !!!

Si ceci vous a intéressé, bloquez déjà la date du 8 octobre, de 14h à 17h, pour venir dans mon jardin découvrir les graines et petites baies sauvages comestibles de l’automne. Sur réservation.


Une réflexion sur “Ortie, ma bien aimée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s